Rechercher

Marcher droit, tourner en rond, Emmanuel Venet - Éditions Verdier

Mis à jour : mars 30

« Je ne comprendrai jamais pourquoi, lors des cérémonies de funérailles, on essaie de nous faire croire qu’il y a une vie après la mort et que le défunt n’avait, de son vivant, que des qualités. Si un dieu de miséricorde existait, on se demande bien au nom de quel caprice il nous ferait patienter plusieurs décennies dans cette vallée de larmes avant de nous octroyer la vie éternelle ; et si les humains se conduisaient aussi vertueusement qu’on le dit après coup, l’humanité ne connaîtrait ni les guerres ni les injustices qui déchirent les âmes sensibles. On me rétorque souvent que je schématise les situations complexes à cause de mon syndrome d’Asperger, mais je me contente de raisonner logiquement, comme chacun devrait s’y astreindre. »


Ainsi débute le monologue sans merci et tout à fait savoureux du narrateur de Marcher droit, tourner en rond, un homme de quarante-cinq ans atteint du syndrome d’Asperger, passionné de scrabble, spécialiste des catastrophes aériennes et amoureux de Sophie Sylvestre, une camarade de lycée jamais revue depuis trente ans.

L'auteur présente son livre dans la vidéo ci-dessous, réalisée par la librairie Mollat :





_


Marcher droit, tourner en rond, Emmanuel Venet - éditions Verdier, "jaune"

Première parution août 2016

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout