Rechercher

Liminal, Jordan Tannahill - Éditions La Peuplade

Dernière mise à jour : mars 30

Le 21 janvier 2017 à 11h04, la mère malade de Jordan n’est toujours pas réveillée. Il ouvre la porte de sa chambre pour vérifier si tout va bien. Son regard s’ajuste sur la forme allongée dans le lit. Monica vit-elle encore ? LIMINAL tient dans cette seule seconde. Dans la tête de Jordan défilent alors vingt ans de souvenirs, depuis ses voyages de jeunesse au festival Burning Man, sa participation au milieu underground artistique et LGBTQA+ de Toronto, jusqu'à sa rencontre avec un androïde qui le fait douter des sentiments. L'état liminal, c'est ce qui sépare la vie de la mort. C'est ce qui distingue l'individu d'un corps sans pensées. Au fil d'un récit riche en rebondissements, Jordan s'emploie à le traquer partout, pour comprendre ses sensations, ses désirs, ce que représente la vie pour lui.



Liminal, c'est également une histoire d'amour, celui d'un fils à sa mère malgré toutes leurs incompréhensions qui se dressent entre eux. C'est un roman du doute, c'est un roman d'apprentissage, une quête de soi qui passerait par la compréhension de ce qui nous relie aux autres. C'est un éclairage sur certains pans de la contre-culture des années 2000-2010, un éclairage honnête qui ne tait ni les impostures, ni l'enthousiasme, ni les bassesses, ni les accomplissements. Le genre de roman qui pourrait être mythique dans 20 ans, qu'on examinera du même œil que certains livres de la beat génération aujourd'hui. Sauf qu'il n'a pas encore pris la patine de l'âge.

La vie de Jordan Tannahill, vous allez la découvrir en même temps que son roman. Ce qu'on peut toutefois rajouter à son propos, c'est qu'il a gagné deux fois, avant ses trente ans, le Prix du Gouverneur général, le plus prestigieux du Canada, pour son théâtre, qu'il vit désormais en Angleterre où ses pièces ont connu un fort succès. En France, tout reste à faire pour que le public le découvre.


Pourquoi vous proposer ce livre précisément ? C'est un roman que l'on n'a pas réussi à vendre à plus de 500 exemplaires en Europe, et ça, c'est notre grand échec. Parce qu'il n'a pas été lu, excepté par une poignée de libraires qui ont fait un travail formidable dessus. Nous sommes, pour l'Europe, un jeune et nouvel éditeur, malgré nos presque 15 ans. Un roman qui n'est pas lu par les libraires ou la presse est un roman mort. Et pourtant, celui-ci, tout particulièrement, mériterait un autre destin. C'est l'acte de foi que nous faisons en vous le confiant. Parce que nous pense qu'il peut beaucoup vous plaire, parce qu'on pense qu'il peut toucher bien plus de lecteurs. Parce que nous n'allons pas nous contenter de vous offrir une lecture, plus que ça, nous vous confions, si vous l'acceptez, une responsabilité vis à vis de ce texte, celle de lui offrir une seconde chance.


_


Liminal, Jordan Tannahill, traduit de l'anglais par Mélissa Verreault, La Peuplade

Première parution septembre 2019

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout