Rechercher

La Parabole du semeur, Octavia E. Butler - Au Diable Vauvert

Mis à jour : avr. 13


Comme vous le savez nous avons présenté "La parabole du semeur" d'Octavia E. Butler, un chef-d’œuvre prémonitoire de la science-fiction post-apocalyptique et un classique humaniste inoubliable. Une auteure arrivée au catalogue du Diable dès la création de la maison il y a 20 ans.


« Je la tiens pour une des auteurs les plus inspirantes de notre génération. » Virginie Despentes


En 2024 aux États-Unis, après l’effondrement du dollar, l’exclusion, la misère et la violence atteignent des proportions inégalées. Les propriétaires se barricadent et s’arment pour faire face aux pillards, aux crève-la-faim, aux pyromanes et aux bandes furieuses de drogués. Dans ce monde disloqué, quelques groupes tentent de s’organiser pour survivre. Lauren, 15 ans, fille du premier mariage d’un pasteur noir et d’une junkie, vit dans l’une de ces communautés. Entre faiblesse génétique et superpouvoir, son empathie extraordinairement développée lui permet de ressentir physiquement la douleur ou le plaisir d’autrui.

Jetée sur les routes d’un exode de cauchemar, la jeune fille trace son chemin à travers le chaos, semant une parole d’espoir et prêchant auprès des déshérités une nouvelle humanité.


L’histoire se poursuit dans un second volume, La Parabole des talents, disponible au Diable vauvert.




« Il y a des livres pour lesquels on créé une maison, La Parabole du semeur est de ceux-là. Capable dès sa parution de s'inscrire dans les consciences pour resurgir plus fort vingt ans plus tard. D'une lucidité et d'une noirceur prémonitoires, un livre de foi en l'Humain. Un grand livre de résistance féministe, la leçon d'émancipation d'une petite fille d'esclave. » Marion Mazauric


_


La Parabole du semeur, Octavia E. Butler, traduit de l'anglais par Philippe Rouard - Éditions Au Diable Vauvert, "les Poches du Diable"

Première parution novembre 2011

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout